BEAUMONT-HAMEL Monument du 8ème Argyll and Sutherland Highlanders.
Ce monument d’inspiration celtique, porte à sa base une inscription qui rappelle “qu’il est bon d’avoir des amis à la veille d’une bataille” (sic).
Ce plan rapproché permet d’apprécier la finesse des gravures qui couvrent cette croix.
LONGUEVAL A la lisière du bois des Fourcaux, baptisé High Wood par les Britanniques , on peut voir plusieurs monuments. Ce cairn est constitué de 192 pierres provenant d’Ecosse. Il fut érigé à la mémoire des 192 soldats du 9ème bataillon Highland Light Infantry (Glasgow Highlanders) qui périrent ici le 15 et 16 juillet 1916.
Croix en mémoire des soldats de la 47ème division (London Division) tombés pour la prise de High Wood le 15 septembre 1916.
Monument ecossais du 1er Cameron Highlanders et du 1er Black Watch qui combattirent ici le 3 septembre 1916.
Malgrè son extrème sobriété, ce monument a beaucoup d’allure.
A la lisière d’un bois, baptisé “Trone’s wood” par les Britanniques se trouve cet obélisque dédié à la 18ème division. Sa base porte cette inscription : "A la gloire de Dieu et à l'impérissable mémoire des officiers, sous-officiers et hommes de la 18ème division qui sont tombés au combat pour la cause sacrée de la liberté, dans les batailles de la Somme de 1916 et 1918".
CHAULNES Ce monument funéraire se trouvait à l’origine dans un cimetière allemand, aujourd’hui disparu.
Détail des sculptures qui ornent les faces de ce monument. Ici, une couronne de branches de chêne.
Autre détail de ce monument dédié aux morts du 117ème régiment d’infanterie hessois et au 16ème régiment d’infanterie bavarois.
Toujours à Chaulnes, cette fontaine polychrome rend hommage à la croix rouge américaine qui a contribué à la reconstruction du village.
POZIERES. Mouquet farm mémorial. Ce monument inauguré en 1997 commémore la prise de la ferme du Mouquet. Cette puissante position fortifiée allemande, fut enlevée le 5 août 1916 par les troupes de l’A.I.F.(Australian Impérial Force).
Un plan en relief du champ de bataille occupe le centre de la stèle tandis qu’un texte en anglais et français résume le déroulement des opérations dans ce secteur. On reconnait, en bas, l’insigne des troupes australiennes.
LE SARS Ce monument funéraire allemand très abimé se trouve aujourd’hui dans une ferme. Il se trouvait à l’origine dans un cimetière du 111ème régiment d’infanterie de réserve.
LE QUESNEL Le mémorial canadien. C’est ici que l’armée canadienne, forte de 100 000 hommes, attaqua l’ennemi, le 8 août 1918 et le repoussa sur une profondeur de 13 km.
FLAUCOURT Un autre monument allemand, à la sortie du village sur la route de Blaches. A cet emplacement se trouvait une nécropole.
Détail de la stèle de ce monument. Cette phrase peut se traduire par : “En l'honneur des fils d'Allemagne tombés pour l'Empereur et l'Empire".
[./page_1monusomme2pag.html]
[./page_1monumentspag.html]
Page précédente Retour page MONUMENTS
[Web Creator] [LMSOFT]