CRAONNELLE (02) Implanté sur un coteau, ce cimetière regroupe 3 936 corps, dont 1 884 dans deux ossuaires. Sa superficie est de 10 897 m2.
Ce panneau d’information accueille les pèlerins et les visiteurs à l’entrée de la nécropole.
Pendant la guerre, ce cimetière se trouvait près d’un poste de secours. En 1920, il devint un lieu de rassemblement des morts du Chemin des Dames.
ETREPILLY (77) Ce petit cimetière et son monument perpétuent le souvenir de 534 soldats tués durant la Bataille de la Marne, en septembre 1914.
Le monument, construit par le génie, marque l’endroit où les combats d’Etrepilly atteignirent le plus haut degrès d’acharnement.
SUIPPES (51) Ce cimetière dit de “la ferme de Suippes” a été créé en 1932. D’une superficie de 47 708 m2 , il regroupe les corps de 7425 soldats français, belges et russes.
A l’arrière plan on reconnait des stèles de soldats musulmans.
Très surprenante, cette croix d’un capitaine non identifié du 120ème R.I.
Une stèle israelite.
Beaucoup plus rare, la tombe d’un Indo-Chinois.
SOUAIN (51) Cette nécropole nommée “la Crouée” a été crée en 1919 pour centraliser les nombreuses tombes disséminées dans ce secteur de Champagne. Elle occupe une superficie de 60 384 m2 et rassemble 30 734 sépultures dont 9 050 seulement ont pu être identifiées.
Sur les faces de ces deux monuments sont gravés les noms de soldats inhumés dans les huit ossuaires.
BRAINE (02) Ce cimetière créé en 1920, abrite sur une superficie de 16 095m2 les corps de 1 583 soldats tués lors des combats du Chemin des Dames.
SOUPIR (02) Théâtre de sanglants combats, le territoire communal de Soupir accueille deux cimetières français, un allemand et un italien.
[./page_1cimetierefranc2pag.html]
[./page_2les_cimetierespag.html]
Page précédente Retour page NECROPOLES
[Web Creator] [LMSOFT]